Les voeux du Collectif agricole

Tout d’abord, quelques nouvelles des producteurs :

Le Coq à l’âne : après quelques années de difficultés, les poussins arrivent très bientôt, ils seront au chaud pour Noël.
Les P’tites Beurtounes : Les pies noires sont sereines, cette race rustique s’adapte bien aux saisons, ce sont des filles de la lande !
Apiselect : Pour l’installation définitive, Renan cherche un terrain agricole constructible pour  son siège d’exploitation. Il compte y avoir son laboratoire et son bureau, et consacrer une autre partie à des animations pédagogiques sur les abeilles, la vie de la ruche et la biodiversité. Les coopérateurs de la SCCI Terres islaise seront copropriétaires du bâtiment d’exploitation écologique réversible dont il sera usager.
Le Pressoir islais : malheureusement la récolte n’a pas été très bonne cette année : pas de jus de pommes de Marianne pour Noël !
Le Safran de l’île d’Yeu : excellente récolte de Safran cet automne. Gilles sera tous les jours dans la hall d’entrée du supermarché Casino, aux horaires d’ouverture, du 15 au 29 Décembre.
La ferme d’Emilie : Tout allait bien jusqu’à la fermeture, toute récente, de l’abattoir de Challans COVIA. Emilie doit en trouver un autre et réorganiser sa filière :  après l’abattage il y à la découpe, le conditionnement et la commercialisation, et les coûts de transport s’additionnent…

Les producteurs et tout le Conseil d’administration du Collectif agricole souhaitent aux producteurs, consom’acteurs, lecteurs, adhérents, sympathisants d’ici et d’ailleurs, de très bonnes fêtes de Noël et une heureuse année 2019 !

Georges, Mireille, Raymond, Marianne, Marie Christine, Emilie, Cristi, Renan, Pierre, Julien, Bénédicte, Lionelle, Gilles, Christine

Publicités
Récolte pommes de terre

Appel à projet agricole sur l’Ile d’Yeu

Conformément aux décisions prises lors du Comité de développement de l’agriculture (CDA) du 4 Octobre 2018, le bureau de terres Fert’Ile lance un appel à projet pour l’installation d’un agriculteur sur la zone défrichée dite « des Vieilles ». Il s’adresse à tous les porteurs de projets, de l’Ile d’Yeu et d’ailleurs.
Bonne lecture!

Appel à projets pour une installation agricole

Terres Fert’Ile : Après le défrichage il faut réhabiliter les sols, avant de remettre en culture…

Après le défrichage des parcelles de la zone dite « des Vieilles », Chemin Du Chiron Chat Moreau (piste cyclable), il faut entretenir et réhabiliter le sol en attendant qu’un porteur de projet s’installe et mette en culture. Fin octobre 2018, Georges Birault Président du Collectif agricole, à broyé le sarrasin semé au printemps dernier et a ensuite semé de la phacélie pour maintenir un couvert végétal tout l’hiver, ce qui empêchera certaines adventices indésirables de pousser. L’engrais vert permet en outre de fournir de l’azote à la terre, tandis que ses racines travaillent le sol.

Les temps du défrichage :

Les parcelle de la zone dite  « prioritaire des Vieilles »,

 

 

 

 

Les fruits au Verger patrimonial

Rendez-vous au Verger patrimonial le samedi 24 Novembre à 14h30

Bonjour

Nous allons planter de nouveaux arbres issus de la pépinière ou donnés par des sympathisants.
Nous serons heureux de partager ce moment avec vous. Bonne nouvelle, il fera bien moins froid qu’en début de semaine !

Croqueusement,
Le bureau,

Association Les Croqueurs de Pommes de l’île d’Yeu
3 rue du Paradis
85350 L’Ile d’Yeu

 

 

 

 

 

Le safran de l’Ile d’Yeu : quel bel esprit collectif !

 

Vendange de safran 2018
Vendange de safran 2018

La récolte du Safran de l’Ile d’Yeu touche à sa fin après plus d’un mois de fleurissement.
Je tiens à remercier toutes et tous les bénévoles qui ont participé à cette vendange particulièrement prolifique.
Certaines et certains ont découvert cette activité nouvelle sur notre île.
Quelques un(es) se sont échiné à cueillir les fleurs à peine écloses au petit matin. D’autres ont ajusté leurs lunettes pour prélever le pistil de plusieurs dizaines de milliers de fleurs de crocus. Plusieurs ont poussé le masochisme à participer aux deux opérations.
Quelques ingénieux au paroxysme de l’engouement ont même inventé une machine pour améliorer notre activité quotidienne.
J’ai beaucoup apprécié la bonne humeur et l’ambiance conviviale qui ont accompagné ces moments. Les blagues, anecdotes, histoires ou coutumes locales, m’ont rappelé les vendanges de ma jeunesse ou les veillées vécues auprès de mes anciens. Pour tout cela aussi je vous remercie.
Du retour que nombre d’entre vous m’ont rapporté de cette expérience partagée, je sais que beaucoup l’ont vécu comme un plaisir, d’autres avec curiosité, d’autres comme une expérience, d’autres même comme un privilège.
Pour ma part, j’ai ressenti toutes ces sensations de par votre présence et votre soutien.
Merci encore à toutes et à tous pour ce bel élan de solidarité que vous m’avez manifesté.

Gilles Le Puil
Le Safran de l’Ile d’Yeu