Archives pour la catégorie Terres Fert’ïle

Projet de développement de l’agriculture à l’îled’Yeu

Mon projet pour la planète : votez pour le projet islais Terres Fert’île

Erratum
Contrairement à ce que nous pensions et écrit le 16 Avril, il faut valider votre adresse mail pour que votre vote soit pris en compte. C’est le moyen de vérifier qu’une adresse mail n’est pas utilisée frauduleusement. Si vous souhaitez nous soutenir, merci de revoter et de valider votre adresse mail.
Président du Collectif agricole,
Georges Birault

Pourquoi voter ?
Dans le cadre de l’Appel à projets d’initiative citoyenne « Mon projet pour la planète » lancé par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, le projet Terres Fert’île de l’Île d’Yeu a été présélectionné et est ouvert aux votes sur Internet.
Notre projet vise à remettre en culture les terres agricoles sur l’île d’Yeu pour consolider les paysans existants, en installer de nouveau en circuits courts et préserver la biodiversité.
Cette demande de subvention est portée par le Collectif Agricole dont je suis le président.
Parmi les 418 projets pré sélectionnés, les votes citoyens éliront les projets lauréats. Une même personne peut voter pour plusieurs projets. Les votes ont déjà commencé et sont ouverts  jusqu’au 11 mai.
Pour voter, rien de plus simple : il suffit de s’inscrire en un clic, et le tour est joué!
Voici le lien ci-dessous :

https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/terres-fert-ile-mise-en-valeur-du-potentiel-agricole-de-friches-a-l-ile-d-yeu

Les lauréats seront ceux qui auront obtenu le plus de voix : alors votez pour le projet Terres Fert’ile qui a besoin de subventions ! Le vote de chacun compte ! Faites circuler l’information et faites voter vos proches !
Avec tous mes remerciements
Georges BIRAULT

https://collectifagricoleiledyeu.wordpress.com/
 vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=eq3W0_JDhVE&feature=youtu.be

Publicités

L’Ile d’Yeu lauréat national du Programme National pour l’Alimentation (PNA) pour son projet alimentaire

Afin de poursuivre l’action de Terres Fert’Ile la recherche de financements, tant locaux que nationaux et européens est nécessaire. Il s’agit de mobiliser le foncier, de poursuivre le défrichage, de soutenir les fermes existantes,  et d’installer de nouveaux producteurs afin d’abonder le circuit court et de satisfaire la demande des cantines, des grandes et moyennes surfaces, des restaurants et des consommateurs de façon générale, en produits locaux de qualité. A l’instar de tout projet de territoire, Terres Fert’ile mobilise du temps de travail des acteurs concernés (agriculteurs, associations, élus, techniciens, chargé(e) de mission…) et nécessite des financements. C’est donc avec une certaine anxiété que nous attendions la réponse du Ministère de l’agriculture concernant l’appel à projets du Programme National pour  l’Alimentation auquel nous avions répondu. La bonne nouvelle est tombée la semaine dernière et Georges Birault, Président du Collectif agricole, est « monté » à Paris au Salon de l’agriculture afin de représenter le Comité de Développement Agricole (CDA) et de recevoir le prix (et donc le financement) qui nous est attribué. Vincent Girard (Chargé du développement économique), Mathilde Barré (Chargée de mission) et Tanguy Martin (Terre de liens, Pays de la Loire) étaient également présents.

L’Ile d’Yeu fait partie des 33 projets retenus sur 316  présentés au titre du Programme National, pour son projet « Vers un système alimentaire durable et local sur l’Ile d’Yeu ».  Belle-Ile est également distinguée attestant qu’une agriculture respectueuse des hommes et de l’environnement est considéré au niveau national comme un instrument  de développement durable, dans les îles comme ailleurs.

Remise des prix le Vendredi 2 Mars 2018 par le Ministre de l’agriculture M. Stéphane Travert. Salon de l’agriculture.

Terres Fert’Ile recrute un (e) chargé (e) de mission

Mathilde Barré a été chargée de mission depuis avril 2017, après avoir été stagiaire en 2016. Elle a assuré sa mission avec beaucoup de professionnalisme et d’efficacité. Nous l’en remercions chaleureusement. Elle souhaite maintenant partir pour réaliser d’autres projets. Nous lançons donc une offre d’emploi pour remplir la fonction de Chargé(e) de mission Terres Fert’Ile  : 26-02-2018 Offre empoi Chargé de mission Terres Fert’île

Le diagnostic alimentaire de l’Ile d’Yeu : bilan et perspectives

A la demande du CDA (Comité de Développement de l’agriculture) le GAB 85 (Groupement des agriculteurs biologiques de Vendée) a été chargé de réaliser un diagnostic de l’offre et de la demande de produits locaux pour étudier les pistes de relocalisation de l’alimentation sur l’Ile d’Yeu. Nous savons en effet que la demande de produits alimentaires n’est que très partiellement couverte par l’offre locale, celle-ci étant contrainte par le manque de terre et d’agriculteurs. Si les légumes représentent 91% des produits agricoles de l’île, seulement 8,65% de la consommation de légumes est couverte par des produits locaux, le reste étant « importé ». L’objectif était également d’étudier les circuits de commercialisation existants et les débouchés possibles. Il a été pris en compte l’ensemble des productions alimentaires : viande, légumes, poisson, fromage…
Animées par Claire Brachet, du GAB85, et la chargée de mission Terres Fert’Ile, Mathilde Barré, les rencontres entre les acteurs insulaires et le travail commun réalisé ont été très positifs. Chacun a pu mieux comprendre les besoins et les contraintes des autres. Les participants (agriculteurs, cuisiniers, directeurs de Crèche, de Collèges et d’EHPAD, Grandes et Moyennes Surfaces, restaurateurs…) ont d’ailleurs exprimé leur vive satisfaction à la suite de cet apprentissage commun.
De ce diagnostic, un plan d’action co-construit avec les acteurs a été élaboré début 2018. Celui-ci pourrait s’orienter sur des pistes de formation, de réorganisation des circuits commerciaux, l’élaboration de système de commandes…
2018 02 02 Diagnostic version finale
Ce projet pourra entrer en résonance avec d’autres actions menées sur les îles atlantiques et constituer une démarche exemplaire de développement durable, reproductible sur d’autres territoires, y compris insulaires.

Rendu Diagnostic alimentaire 12/02/2018

Un Web TV d’Oya Film sur Terres Fert’ile et les premiers chantiers de défrichage

Dans les « Zones agricoles prioritaires », le Comité de développement de l’agriculture (CDA) entreprends des défrichages, soit pour les besoins des agriculteurs déjà installés, soit à terme pour faciliter l’installation de nouveaux porteurs de projets.

Nous réalisons avec le concours d’Olivier Gadal, d’Oya film, une série de web TV qui répondront, nous l’espérons, à vos questions au fur et à mesure de l’avancement des chantiers.