Archives pour la catégorie Le Collectif agricole

Cours de permaculture à la Ferme d’Emilie

Cours Certifié en Permaculture (CCP) à la Ferme d’Emilie
Il reste quelques places pour le Cours Certifié de Permaculture CCP qui aura lieu à la Ferme d’Emilie: du 6 au 10 mai et du 9 au 13 septembre 2019
Sacha GUÉGAN, titulaire du Diplôme de Permaculture Appliquée, précédemment formateur à la ferme du Bec Hellouin, Émilie SAGE, fondatrice de la ferme d’ Émilie sur l’île d’Yeu, et Vanessa Correa, animatrice en agroécologie et permaculture pour Terre & Humanisme et le Carrefour Agroécologique de l’Ouest, s’associent pour offrir un Cours Certifié de Permaculture (CCP)

Le Cours Certifié de Permaculture est reconnu internationalement, son contenu a été défini par Bill Mollison et David Holmgren, les créateurs de la permaculture. A l’issue de cette formation, vous maîtriserez les principes et les outils de conception permettant de créer des lieux productifs, durables, respectueux de la Vie et agréables à vivre. La formation dure 10 jours, répartis en 2 sessions de 5 jours. Ceci va vous permettre d’approfondir chez vous par la pratique les connaissances fondamentales vues la première semaine, en échangeant si vous le souhaitez avec les formateurs. Grâce à cette phase de maturation, l’approfondissement de la seconde semaine sera plus riche et plus fructueux !
Pour plus information vous trouvez la brochure de présentation du CCP sur le site de la Ferme d’Emilie http://www.lafermedemilie.fr/?page_id=5059

Pour tout renseignement, pour les inscriptions et pour les détails pratiques, n’hésitez pas à nous contacter :
adresse mail: inscriptionsccplafermedemilie@gmail.com
Tél : Vanessa au 06 02 61 75 21
N’hésitez pas à faire suivre l’information à vos amis, contacts, connaissances qui pourraient être intéressées ! Merci d’avance.
Belle journée
Emilie Sage

 

ferme-d-emilie-basse-def-78-sur-88
ferme-d-emilie-basse-def-78-sur-88
ferme-d-emilie-basse-def-67-sur-88
ferme-d-emilie-basse-def-67-sur-88

Publicités

Vendredi 15 Mars à 20h30 : Assemblée générale annuelle du Collectif agricole de l’Ile d’Yeu

 

AG Collectif agricole 2019
AG Collectif agricole 2019

L’agriculture et l’alimentation au cœur du développement durable
Depuis quelques années de nombreuses actions menées par le Collectif agricole vont dans le sens d’une plus grande autonomie et souveraineté alimentaire insulaire, du développement d’une agriculture et d’une alimentation durables.
A l’image de la composition des adhérents du Collectif, (agriculteurs et consommateurs) nos actions visent à soutenir les agriculteurs et à mobiliser les consommateurs pour une agriculture qui répondent aux besoins d’une alimentation de qualité.

Soutien aux agriculteurs
Nous avons soutenu et accompagné l’installation de la Safranière de Gilles Lepuil, qui est maintenant bien partie, de l’élevage de poulets fermiers de Lionelle Arnaud qui fait quelques poules pondeuses,  de l’éco-paturage et animera une ferme pédagogique, et de la ferme des P’tites Beurtounes qui se développe année après année.
D’une manière plus générale, nos initiatives « La fête de la Bio » en juillet, « Fermes ouvertes » en octobre, le blog, sont aussi des outils pour soutenir les agriculteurs.
Nous sommes bien sûr très impliqués dans l’appel à projet pour installer un nouvel agriculteur, lancé par Terres Fert’ile. Nous espérons que très bientôt puisse s’installer un nouvel agriculteur.

Répondre aux besoins alimentaires des islais.
Il s’agit d’abord de soutenir les agriculteurs et les porteurs de projets sans lesquelles le circuit court et local ne peut exister. Plus de 90% de l’alimentation provient du continent ! Nous souhaitons que cette proportion diminue le plus possible. Le Projet de Territoire Terres Fert’île doit permettre de défricher – avec l’accord des propriétaires – des parcelles en Zone agricole (10% de la surface de l’île) afin de permettre l’extension de fermes existantes et l’installation de nouveaux agriculteurs.

Nourrir mieux
Nourrir la population en produits frais, et bio si possible, notamment dans la restauration collective est une priorité. Le travail que nous effectuons au sein du projet de territoire Terres fert’île, et notre participation active et continue au Comité de développement de l’agriculture a abouti à l’organisation de stages pour les cuisiniers de la restauration collective, en Février, mars et avril 2019, avec l’aide du GAB85.

Participer à la transition alimentaire et aux « bonnes  » pratiques
Parallèlement le Collectif agricole coordonne et anime la Semaine pour les alternatives au pesticides, avec les partenaires de la Charte pour une île sans pesticides (LPO, Yeu demain, Croqueurs de pommes, Mairie, Service environnement et Espaces verts, Yeu demain…). C’est l’occasion d’aborder les questions d’environnement, de biodiversité, de vie de la terre, de luttes contre des espèces invasives, pour certaines liées au changement climatique et à la mondialisation des échanges (végétales : baccaris, herbes de la pampa ; et animales : chenilles, frelons asiatiques…) et de la qualité des aliments que nous mettons dans nos assiettes… Nous proposons des solutions pour se passer de pesticides au jardin et dans l’assiette…

Les Jardins du jeudi que nous animons aux beaux jours, sont également l’occasion d’échanger et de faire évoluer nos pratiques. Les « fiches pratiques au Jardin », que nous réalisons, sont à disposition sur le Blog du Collectif agricole et au service environnement. Plus largement nous nous associons aux actions menées par nos partenaires. Ainsi en va-t-il lorsque le Collège des Sicardières sensibilise les élèves à la nécessaire évolution du modèle alimentaire (manger mieux, réduire la part des protéines animales au profit de la qualité, équilibre avec des protéines végétales, moins gaspiller…).

Un « Défi familles à alimentation positive » commencera en Octobre 2019 : Comment se nourrir de produits de meilleure qualité, en soutenant une agriculture durable et à budget constant ?  Outre l’analyse de nos tickets de caisse et de l’évolution sur six mois de notre consommation, il s’agira de découvrir de façon conviviale et partagée, ce qu’est (ou n’est pas) le Bio, ainsi que des solutions (changement de la composition de l’assiette, recettes…) et les enjeux de notre alimentation (santé environnement, emplois…).

Pérenniser la vocation agricole des terres classées en Zone A sur l’île
Les propriétaires de parcelles classée en ZA peuvent proposer des baux, ce qui sécurise le travail des agriculteurs.  En cas de vente, ces derniers ne peuvent pas toujours acquérir les terres, malgré la lutte que nous menons contre la spéculation foncière. En effet les prix au m2 sont encore dix fois supérieurs à ceux du continent. En Comité de développement de l’agriculture (CDA), organe décisionnel du Projet Terres Fert’île, nous avons évoqué les différentes possibilités d’acquisition :  à titre individuel, en GFA, par le biais de Terre de liens, par le biais de la mairie, par le biais le Département (préemption), etc. En définitive nous avons soutenu la création d’une Société Coopérative Civile Immobilière – la SCCI Terres islaises – dont la vocation est l’acquisition et la construction de bâtiments agricoles respectueux de l’environnement et démontables (réversibles). La SCCI est garante de la vocation agricole des terres acquises pour un porteur de projet et des bâtiments afférents. Tout le monde peut y acquérir une ou des parts sociales et y avoir une voix lors des décisions de la coopérative.

Au-delà du territoire insulaire, agir avec les autres îles atlantique
Le Réseau agricole de Iles Atlantiques (RAIA) est né en janvier 2018 et a pour vocation d’alimenter la réflexion et une action globale sur l’avenir de l’agriculture en territoire insulaire.  Partage d’expérience, mutualisation des outils, actions communes nous permettent d’avancer ensemble.

 ==> Ainsi l’action du Collectif agricole est au cœur du développement durable, de l’autonomie et de la souveraineté alimentaire, et s’appuie sur une action inclusive, ouverte aux différents acteurs du territoire pour un développement cohérent et soutenable.

L’Assemblée Générale du 15 mars sera l’occasion de rediscuter de tout cela.
Nous espérons que vous serez nombreux à y participer.

 

Pièges à frelons asiatiques : soyez proactifs!

Nous souhaitons à tous une très riche année apicole, avec un printemps qui nous permette de profiter du pollen à profusion sur l’île à défaut de miel, un été avec des vents de sud pour profiter au mieux du peu de nectars encore présents et un automne chaleureux pour notre plus belle possibilité de miel de l’année.

 Frelons Asiatiques
De nouveaux pièges semblent avoir une meilleure efficacité sur les frelons asiatiques. Je vous conseille de les appâter avec de la viande, crevettes ou poissons, ils en sont très friands et ça évite de piéger d’autres insectes (les sirops/bières/vins blancs ne sont pas assez sélectifs). Le piégeage peut commencer à l’ancienne (sirop, bières et vin blanc), retirez vos pièges à partir du mois de mai et remettez-les en août/septembre. Malheureusement, le nombre de nids de frelons asiatiques découverts la saison dernière est en augmentation, il faut s’attendre à pire cette année, soyez pro-actifs, l’île d’Yeu est bien menacée.
Vous trouverez un article de Ouest France concernant ces pièges à l’adresse suivante : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/angers-49000/segre-leur-piege-frelons-asiatiques-commercialise-6213652
La Varroase a repris de la vigueur l’année dernière et si le printemps est pluvieux cette année, il faut s’attendre à une recrudescence du varroa dans les colonies d’abeilles. Regardez vos abeilles, le couvain et leur comportement. Une colonie qui ne se développe pas beaucoup ou dont les abeilles restent au sol est généralement une colonie malade.
Le varroa réduit grandement l’immunité des abeilles qui deviennent facilement sujette à des maladies. Un grand nombre de maladies des abeilles est due aux varroas. Le traitement biologique ou chimique est donc indispensable si vous souhaiter exploiter vos abeilles (récupération du miel et élevage de reines)
A ce titre je souhaite relancer le projet d’une intervention gratuite d’un vétérinaire pour sensibiliser les apiculteurs de l’île aux maladies et les besoin d’assainir le caillou du varroa.

 Informations
Un propriétaire, M. CORSE (Tel : 06 60 67 17 16), du côté de la pointe du But (terrains abrités) recherche un apiculteur pour y installer des ruches. Il souhaiterait faire le défrichage de la parcelle en échange d’un peu de miel.
Il semblerait que des ruches inconnues en provenance de la région aquitaine soient du côté de la pointe des Corbeaux. Les ruches sont numérotées avec le numéro d’exploitant si vous avez des informations complémentaires à nous fournir, ça serait intéressant d’en savoir plus pour contacter le propriétaire.

 Agenda
Le 19 mai 2019, Raymond et Mireille invitent de nombreux apiculteurs du Syndicat de l’abeille vendéenne comme il y a 5 ans. Une visite des ruchers est prévue et un repas le midi. Le programme définitif sera communiqué mi-avril.

A Bientôt

Renan Pointeau

logo Apiselect_small
logo Apiselect_small
BLOG Piège à frelons
BLOG Piège à frelons

 

 

 

Les voeux du Collectif agricole

Tout d’abord, quelques nouvelles des producteurs :

Le Coq à l’âne : après quelques années de difficultés, les poussins arrivent très bientôt, ils seront au chaud pour Noël.
Les P’tites Beurtounes : Les pies noires sont sereines, cette race rustique s’adapte bien aux saisons, ce sont des filles de la lande !
Apiselect : Pour l’installation définitive, Renan cherche un terrain agricole constructible pour  son siège d’exploitation. Il compte y avoir son laboratoire et son bureau, et consacrer une autre partie à des animations pédagogiques sur les abeilles, la vie de la ruche et la biodiversité. Les coopérateurs de la SCCI Terres islaise seront copropriétaires du bâtiment d’exploitation écologique réversible dont il sera usager.
Le Pressoir islais : malheureusement la récolte n’a pas été très bonne cette année : pas de jus de pommes de Marianne pour Noël !
Le Safran de l’île d’Yeu : excellente récolte de Safran cet automne. Gilles sera tous les jours dans la hall d’entrée du supermarché Casino, aux horaires d’ouverture, du 15 au 29 Décembre.
La ferme d’Emilie : Tout allait bien jusqu’à la fermeture, toute récente, de l’abattoir de Challans COVIA. Emilie doit en trouver un autre et réorganiser sa filière :  après l’abattage il y à la découpe, le conditionnement et la commercialisation, et les coûts de transport s’additionnent…

Les producteurs et tout le Conseil d’administration du Collectif agricole souhaitent aux producteurs, consom’acteurs, lecteurs, adhérents, sympathisants d’ici et d’ailleurs, de très bonnes fêtes de Noël et une heureuse année 2019 !

Georges, Mireille, Raymond, Marianne, Marie Christine, Emilie, Cristi, Renan, Pierre, Julien, Bénédicte, Lionelle, Gilles, Christine

Le safran de l’Ile d’Yeu : quel bel esprit collectif !

 

Vendange de safran 2018
Vendange de safran 2018

La récolte du Safran de l’Ile d’Yeu touche à sa fin après plus d’un mois de fleurissement.
Je tiens à remercier toutes et tous les bénévoles qui ont participé à cette vendange particulièrement prolifique.
Certaines et certains ont découvert cette activité nouvelle sur notre île.
Quelques un(es) se sont échiné à cueillir les fleurs à peine écloses au petit matin. D’autres ont ajusté leurs lunettes pour prélever le pistil de plusieurs dizaines de milliers de fleurs de crocus. Plusieurs ont poussé le masochisme à participer aux deux opérations.
Quelques ingénieux au paroxysme de l’engouement ont même inventé une machine pour améliorer notre activité quotidienne.
J’ai beaucoup apprécié la bonne humeur et l’ambiance conviviale qui ont accompagné ces moments. Les blagues, anecdotes, histoires ou coutumes locales, m’ont rappelé les vendanges de ma jeunesse ou les veillées vécues auprès de mes anciens. Pour tout cela aussi je vous remercie.
Du retour que nombre d’entre vous m’ont rapporté de cette expérience partagée, je sais que beaucoup l’ont vécu comme un plaisir, d’autres avec curiosité, d’autres comme une expérience, d’autres même comme un privilège.
Pour ma part, j’ai ressenti toutes ces sensations de par votre présence et votre soutien.
Merci encore à toutes et à tous pour ce bel élan de solidarité que vous m’avez manifesté.

Gilles Le Puil
Le Safran de l’Ile d’Yeu

Appel à projet agricole en permaculture pour l’île d’Aix

L’appel à projet ci-dessous est relayée par le Réseau agricole des îles atlantiques (RAIA) dont l’animatrice est Naïla Bédrani.
06 78 88 68 21
raia.association@gmail.com

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous informer de la mise en ligne sur le site
Internet de la Commune, de l’appel à projets pour la création d’une
activité agricole à l’île d’Aix.

Vous pouvez consulter la page à l’adresse suivante.
https://www.iledaix.fr/Appel-a-projet-pour-l-accueil-d-une-activite-agricole-en-permaculture

Je vous remercie de relayer cette information autour de vous.

Très cordialement
Alain BURNET
Maire de l’île d’Aix