Encore une attaque contre le projet de poulets de chair de Lionelle Arnaud!Soutenons-la!

Non contents d’avoir fait un recours au tribunal administratif pour faire annuler le permis de construire délivré le 6 avril 2017, l’association « Au cœur de l’île » et 16 requérants ont déposé le 20 avril 2017 une requête en référé suspension, alors que les travaux d’installation de la ferme sont déjà largement entamés et le matériel commandé. Ce référé vise à faire arrêter les travaux que Lionelle et Willy ont commencé pour construire leurs bâtiments d’exploitation.
Rappelons que le projet a débuté en 2014, que Lionelle a dû attendre 2017 la modification du PLU pour pouvoir déposer son permis de construire, qui a été accepté en avril 2017, étant conforme à toutes les dispositions réglementaires urbanistiques, agricoles et environnementales.

Pourquoi cette association lui met-elle des bâtons dans les roues ? Ses membres ont tout simplement peur que la valeur de leurs maisons ou terrains soient revus à la baisse. Leurs arguments sont habillés de craintes de bruits, d’odeurs, de pollution … Ils comparent l’élevage de Lionelle (50 poulets par semaines, 850 poussins et poulets permanents) à un élevage de 10 000 poulets permanents. C’est ce qu’ils ont indiqué dans la pétition « Mes opinions.com”, le 28/10/2015, dont la photo suggère un élevage industriel, induisant en erreur les signataires. N’est-ce pas de la médisance et de la calomnie ?
C’est cette même peur que les riverains de la Ferme d’Emilie avaient évoqué lorsqu’elle a lancé son projet d’élevage de moutons. Finalement, ces mêmes riverains sont bien contents aujourd’hui : c’est un régal pour les adultes et les enfants de voir les moutons, et personne ne se plaint d’odeurs ou de bruits !
Les membres de l’association « Au cœur de l’île », en voulant défendre leurs intérêts individuels s’opposent à un projet utile pour la collectivité, souhaité et soutenu par les associations et par la Mairie, en cohérence avec la volonté nationale et régionale de développer les circuits courts.

Rappelons que le recours au tribunal administratif n’est pas suspensif et que tant que le référé n’a pas été jugé, Lionelle peut continuer de construire ses bâtiments en toute légalité.

Soutenons la Ferme de Lionelle qui créera son emploi, diversifiera l’offre alimentaire en circuit court, et sera un plus pour la vie économique et sociale de l’île.
Le Collectif Agricole soutiendra ferment son projet et l’aidera par tous les moyens disponibles.

 Malheureusement ce référé l’oblige à prendre un avocat.
Vous pouvez l’aider financièrement.
Chèque à l’ordre du Collectif Agricole qui collectera les dons
(Mettre au dos du chèque : « Soutien à Lionelle »)
à envoyer au 7 impasse du Bouet, 85350, Ile d’Yeu

 Pour le Collectif Agricole
Le président
Georges BIRAULT »

Publicités

3 réflexions au sujet de « Encore une attaque contre le projet de poulets de chair de Lionelle Arnaud!Soutenons-la! »

  1. Cest un très beau projet pour l’ile d’Yeu, pour nous et nos enfants beaucoup de travail a été effectué depuis longtemps, par Lionelle et ses soutiens, ne laissons pas ce projet se faire détruire pour des raisons individuelles, soyons collectifs et solidaires et soutenons le .
    Chacun comme on peut. Courage Lionelle , tu vas y arriver!

  2. J’attends avec impatience les poulets bio. Lionelle, tiens bon ! Ton projet est à dimension artisanale. Tu as programmé haies et dispositif d’assainissement pour éviter les nuisances aux riverains. Tu as obtenu toutes les autorisations. Tu es dans ton bon droit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s