Fermes Ouvertes à la Ferme du Coq à l’Âne : une belle fête!

Des stands d’informations, une exposition sur les agriculteurs de l’île d’Yeu, des animations, de la musique, des animaux, des gâteaux, des tartes, plein d’enfants…
Entre 150 et 200 personnes ont profité du beau temps pour venir fêter le printemps, l’agriculture et l’envie d’une île vivante, respectueuse de l’environnement et de la biodiversité… Merci à Lionelle et à tous les bénévoles du collectif agricole et des autres associations présentes.

Exposition sur l’agriculture insulaire Quai du Canada (Ile d’Yeu) : du 7 Mai au 26 juin

Le RAIA  (https://raia-iles.fr/) Réseau Agricole des ïles Atlantiques a créé une une exposition sur l’Agriculture dans les Îles de la façade atlantique.
Cette expo sera sur le Quai du Canada du 7 mai au 26 juin.
Elle sera complété par une expo sur les éleveurs et agriculteurs de l’Île d’Yeu qui se racontent.

Deux initiatives auront lieu pendant la durée de l’expo
– 7 mai inauguration le matin à 11H et Séance Vidéo et débat au ciné islais de 16H à 17H30 l’après-midi
– Un rallye vélo le 21 mai avec départ à 10H00 du quia du canada, arrêt pique-nique à la ferme du Coq à L’Ane (Ker doucet) et arrivée du rallye le soir vers 17H quai du Canada
Une occasion de découvrir ceux et celles qui nous nourrissent sur Yeu !

Fermes Ouvertes à la Ferme du Coq à l’Âne, dimanche 17 Avril à partir de 15h

Lionelle Arnaud et Le Collectif agricole ont le plaisir de vous inviter à passer un bon moment à la Ferme du Coq à l’Âne. Venez découvrir les stands d’information des associations amies et d’autres initiatives, les animations, de la musique, un bar, les animaux de la ferme…

Vous y trouverez aussi des réponses à vos questions sur l’agriculture à l’île d’Yeu et ses producteurs.

A bientôt!

« Secrets toxiques »: projection le 14 Avril à 21 heures au ciné islais suivi d’un débat

Depuis de nombreuses années le Collectif agricole organise des événements durant la dernière semaine de Mars pour sensibiliser sur les effets désastreux de l’usage des pesticides. La crise du Covid et sa gestion ont ralenti, parfois empêché notre action depuis deux ans sur ce thème.

La Semaine pour les alternatives aux pesticides est toujours d’actualité! Il y a des avancées et beaucoup de reculades du fait de la puissance des lobbys. Or la fertilité de sols, la qualité de l’eau, la biodiversité et notre santé sont en danger ! Agissons ici et ailleurs.

Débat animé par le Collectif agricole

Bande annonce du film :
https://www.youtube.com/watch?v=aV_dO8tlyxE

Synopsis

Développement de maladies chroniques, chute de la biodiversité, disparition des abeilles…depuis quelques années, les conséquences de l’usage massif des pesticides interpellent l’opinion publique.

Mais comment expliquer ces effets sur la santé et la biodiversité́, alors que la réglementation européenne interdit tout produit dont l’épandage aurait des conséquences sur l’un ou l’autre ?

La campagne de Secrets Toxiques a mené l’enquête, et découvert que ce paradoxe s’explique par l’absence d’étude sérieuse de toxicité avant la mise sur le marché des pesticides. Au regard des effets constatés sur l’environnement et la santé, si l’évaluation des effets chroniques des formulations complètes des pesticides était dûment réalisée, on pourrait imaginer que la quasi-totalité de ces produits serait interdit.

Préserver et développer l’agriculture sur le territoire national et les îles du littoral : un enjeu et un défi de taille

Que ce soit au niveau national ou insulaire, le défi à relever pour sauvegarder des terres agricoles et favoriser l’installation de nouveaux porteurs de projets est considérable. Le Réseau agricole des îles atlantiques (RAIA) poursuit sa dynamique qui allie un travail de recherche et action de terrain .

L’article ci-dessous illustre la complexité des problématiques agricoles sur les îles du littoral.

Terre de liens donne la parole à un jeune couple de paysans qui racontent leur parcours du combattant pour s’installer et dresse un état des lieux des terres agricoles en France, dans une émission de France culture . https://www.franceculture.fr/emissions/le-reportage-de-la-redaction/des-terres-agricoles-en-peril

Pour approfondir :

Assemblée générale du Collectif agricole de l’île d’Yeu, le 25 Mars 2022

Chers membres , partenaires ou sympathisants du Collectif Agricole,

 Le 25 mars prochain se tiendra l’assemblée générale ordinaire de notre association dont vous trouverez l’ordre du jour sur l’affiche jointe.

Après deux années de Covid qui nous ont contraint à limiter nos initiatives, nous pouvons aborder cette année avec des perspectives plus ambitieuses et déjà quelques dates de rencontres sont programmées.

L’ alimentation est un des sujets récurent que nous abordons lors de nos rencontres/débats au sein du collectif. Autonomie alimentaire, consommation locale, circuits courts, agriculture insulaire… A terme, il faudra sûrement envisager les problématiques de pénurie, d’augmentation des prix,  de changement de mode alimentaire… 

En dehors des points convenus et obligatoires des assemblées générales de toute association, je vous convie à partager un moment d’échange sur ces thèmes lors de notre prochaine AG.

Pour c(elles) eux qui ne pourraient participer, vous trouverez également en pièce jointe un pouvoir de représentation, ainsi qu’un bulletin d’adhesion, que je vous invite à me retourner dans les meilleurs délais.

Comptant sur votre présence des plus nombreuses recevez chers membres, partenaires, sympathisants, l’expression de toute ma considération.

Gilles LE PUIL
Président du Collectif agricole
12, rue de la Filière
85350 L’Ile d’Yeu
06 41 72 32 69 

Developper une agriculture locale : un enjeu pour l’avenir

Depuis plus de dix ans le Collectif agricole, soutenu par l’association Yeu demain, les agriculteurs et la Municipalité, agit afin d’installer de nouveaux porteurs de projets agricoles qui viennent compléter l’activité des agriculteurs « historiques ». L’association « Le Comité de développement de l’agriculture (CDA) », regroupe aujourd’hui les acteurs du territoire intéressés par l’activité agricole et ses enjeux.

Il s’agit de developper une activité qui non seulement contribue à l’emploi et à la vie locale, mais aussi à un meilleur entretien de la biodiversité et à la gestion de l’eau sur l’île. A plus long terme il s’agit d’augmenter l’autonomie alimentaire de l’île et de ses habitants, de fournir des produits sains de qualité aux cantines scolaires et à l’Ehpad, tout en réfléchissant aux adaptations qui seront nécessaires compte tenu du changement climatique…

Le CDA réalise des émissions sur Neptune fm, notre radio locale. Pour s’informer on peut également aller sur le site du CDA.
Les liens vers les émissions :

Emission 1 :
site CDA :
https://www.cda-yeu.com/post/emission-du-cda-n-1-au-f-%C3%AEle-de-l-eau
Lien émission : 
https://www.neptunefm.com/podcasts/comite-de-developpement-de-l-agriculture-219/1

Emission 2 :
site CDA :
https://www.cda-yeu.com/post/emission-du-cda-n-2-être-maraîcher-à-l-ile-d-yeu
Lien émission :
https://www.neptunefm.com/podcasts/comite-de-developpement-de-l-agriculture-219/comite-de-developpement-de-l-agriculture-2-4845

Emission 3 :
Site CDA :
https://www.cda-yeu.com/post/%C3%A9mission-du-cda-n-3-l-association-comme-espace-d-expression-des-citoyens
Lien émission :
https://www.neptunefm.com/podcasts/comite-de-developpement-de-l-agriculture-219/comite-de-developpement-de-l-agriculture-3-4907

Des nouvelles du Collectif agricole de l’île d’Yeu

Nous avons donné bien peu de nouvelles les derniers temps… Alors, voici un petit bilan de notre action en 2021.
Malgré un contexte peu propice depuis bientôt deux ans, le Collectif agricole a poursuivi son activité. Cependant les membres du CA étant également sollicités par d’autres activités (production, Marché paysan, SCCI, RAIA, CDA, etc.), la dynamique du Collectif a été moindre.

Les producteurs
IL s’agit toujours en premier lieu de permettre une mise en commun des problématiques rencontrées par les producteurs.
« Le marché paysan » s’est installé dans les habitudes islaises avec succès, tant pour ses producteurs que pour les consommateurs qui lui sont fidèles et qui s’y retrouvent tous les vendredi soir.

Chenilles processionnaires
Le groupe « Lutter contre les chenilles au naturelle » animé par Marie Christine Duliège poursuit inlassablement sont travail de terrain avec succès. La collaboration avec le Service espaces verts se poursuit.

Les « Jardins du jeudi »
Ces rencontres qui permettent à la Charte pour une île sans pesticide de poursuivre sa mission, ont eu lieu en 2021 et reprendront en 2022, aux beaux jours.

Perspectives
En 2022 le fonctionnement du Collectif agricole sera probablement légèrement modifié de façon à distinguer et à préserver d’un côté le partage des préoccupations des producteurs et d’autre part la réflexions plus globale et de plus long terme sur l’agriculture, l’autonomie alimentaire, l’articulation complexe entre le tourisme et l’activité agricole, le réchauffement climatique, etc. Nous pourrions envisager un groupe de travail thématique pour approfondir et proposer des pistes…
Il faudra certainement participer à la préparation du nouveau PLU.
Il nous faut aussi envisager l’avenir du Blog qui durant ces dernières années a assuré une information inclusive … Le RAIA, le CDA, et la SCCI ont maintenant leur propre site pour communiquer… Les Croqueurs de pomme ont une page face book…Quelle forme doit prendre le blog du Collectif agricole ? Qui peut en assurer la gestion? Peut-être n’a-t-il tout simplement plus d’utilité ?

Ces questions seront abordées lors de la prochaine AG en Février 2022.

D’ici là, le CA du Collectif agricole, ainsi que son Président Gilles Le Puil, vous souhaitent de bonnes fêtes et une bonne année 2022!

2021, un bon cru pour les « Croqueurs de pommes » au Verger Patrimonial de l’île d’Yeu

L’année commençait sous les meilleurs auspices le 15 mars par une belle journée ensoleillée, le couple Croqueurs IDY-Verger de Pétré fonctionne. Le chef de travaux de ce Lycée arboricole vient, il informe, explique la taille , et interpelle quand il casse une branche en nous disant que c’est la taille la plus naturelle qui soit ! Les nombreux adhérents sympathisants sont attentifs, réceptifs parfois même médusés mais bien présents aussi nombreux le matin que l’après-midi. Les discussions s’engagent, les affinités se créent, un élan autour de cette Association se forme, on promet de se revoir. La dynamique ne s’estompe pas, même quand les conditions météorologiques nous sont défavorables. On ose , on tente, on se lance dans la greffe. Le printemps arrive, les pommiers , les poiriers sont en fleur, la taille « porte ses fruits ». Dans tout le verger les branches se chargent de fruits. Il faut éclaircir, il y a toujours du monde pour le faire. L’été arrive , la maturité des fruits aussi, Chacun goûte, commente, le verger devient un « centre de dégustation » et de découverte de nouvelles variétés. Des vacanciers se joignent à nous, partageant nos valeurs, les adhésions augmentent, l’almanach 2022 des Croqueurs rencontre un grand succès, il n’en reste que 3 à vendre sur les 27 commandés. La pépinière est nettoyée puis réorganisée, on évalue nos talents de greffeur. Des arbres en pépinière depuis trop longtemps vont être replantés chez de jeunes arboriculteurs qui ont soif de s’installer et de produire des fruits sur l’Ile. Suite à une dégustation de jus de pomme au Collège, des contacts sont pris avec les collégiens que nous reverrons au printemps au Verger.

Samedi dernier nous étions encore une bonne dizaine à vouloir connaître les rudiments de la taille des arbres en espalier. Même si, effectivement, c’est encore un peu tôt, la volonté de permettre au Verger Patrimonial de rayonner est bien là. Maintenant, nous allons le laisser se reposer, il le mérite bien ! 

Si vous voulez nous soutenir, connaître nos activités, participer à nos travaux le premier et le troisième samedi de chaque mois, contactez le bureau* des Croqueurs de pommes de l’Ile d’Yeu . Vous pouvez également nous suivre sur Facebook.

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes et une heureuse année 2022!

*Marianne Dufour : marianne.dufour85@orange.fr
Patrick Rousseau : patcaro362@gilleslepuilAndré Brochec : andrebrochec@gmail.com
Jean-Louis Recoussine : recoussine@yahoo.com

Des nouvelles du Réseau agricole des Iles atlantiques (RAIA) : ça avance!

Malgré les difficultés auxquelles nous faisons face depuis bientôt deux ans du fait de la crise Covid 19 et de sa gestion, les adhérents, agriculteurs et autres citoyens élus et consommateurs de l’association RAIA https://raia-iles.fr ont continué à travailler avec pour objectif une plus grande autonomie alimentaire des îles. La démarche s’articule autour d’une recherche action – le projet Sofiane qui est dans sa 3ème année – et l’action concrète sur le foncier, l’eau, l’accompagnement de producteurs et l’installation de nouveaux porteurs de projets.

En 2021 la rencontre de Clisson les 17 et 18 juin a été suivie des « Rencontres agricoles » qui se sont déroulées à Bréhat du 25 au 27 novembre (60 participant-es). Les thèmes abordés dans une ambiance de travail positive et chaleureuse – favorisée par la très bonne organisation de ces journées – vont des Plans alimentaires territoriaux (PAT), aux problématiques des consommateurs, en passant par les questions du foncier, du législatif (PLU, Législation nationale…), de l’eau, du transport, de la biodiversité, du tourisme et du réchauffement climatique déjà perceptible. La participation d’agriculteurs et la richesse des échanges attestent, si besoin en est, que l’association RAIA a du « sens ».

Les plans alimentaires territoriaux (PAT) mis en œuvre à Oléron, Ile d’Yeu, Noirmoutier Bréhat et Belle île ont favorisé la coopération entre les agriculteurs, les élus, les acteurs de territoire (restaurants, établissement scolaires…) et la population. Si beaucoup reste à faire, la réflexion avance sans conteste.
Parallèlement le RAIA est lauréat du Plan national alimentaire PNA.

Avec la création, à l’initiative du RAIA, du groupe de travail « Sillage » élus locaux et nationaux (sénateurs, députés) ont pu se rencontrer. Il s’agit de trouver des solutions pour lever les blocages liés à la Loi littorale. En effet il convient de surmonter les contradictions entre la volonté affichée de développer l’agriculture de proximité (Loi EGALIM) et les contraintes de la loi littorale qui empêchent d’avoir les infrastructures nécessaires aux agriculteurs, notamment en terme de bâtiments d’exploitation et d’habitation. Un amendement du RAIA à la Loi « 3DS » (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification) a été déposé mais retoqué. Cependant un autre amendement déposé par le député morbihannais Jimmy Pahun débouche sur le droit à l’expérimentation et à diverses dérogations sur les îles (les île à Pont, Noirmoutier et Oléron ne sont pas concernées).https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/ile-de-brehat/sur-brehat-et-les-autres-iles-bretonnes-des-lois-a-adapter-en-fonction-des-contraintes-09-12-2021-12884795.php. A suivre.

Le groupe de travail « communication » a débouché sur la création d’un livret de 35 pages sur l’agriculture dans les îles qui s’est déjà bien vendu auprès des associations locales et des offices de tourisme (vous pouvez vous adresser au Collectif agricole  ou au CDA si vous souhaitez en acheter… 5€) ; sur l’organisation d’une exposition (bâche qui peuvent voyager dans les îles) ; et d’un concours de photos sur l’agriculture dans les îles. Ces outils ont été conçus pour se déplacer lors des événements organisés dans chaque île.

2022 sera l’année  de la valorisation et de la vulgarisation du travail de recherche SOFIANE et de celui des stagiaires, dans différents domaines. Une ou deux conférences sont prévues (à Rennes ou Nantes). Bilan détaillant les bonnes pratiques de planification/aménagement (PLU) ; Webinaire à destination des agriculteurs et porteurs de projet  « Je veux m’installer paysan sur les îles, comment faire ? » ; des notes de plaidoyer.

Assemblée générale et Rencontres RAIA de Novembre 2021, Bréhat

Le prochain séminaire, suivi de l’Assemblée Générale annuelle se tiendra en  Mars 2022.

Forts de ce travail et de la dynamique à l’œuvre, le bureau du RAIA et son Président  sont confiants dans l’avenir agricole des îles et vous souhaitent à toutes et tous de bonnes fêtes et une bonne année 2022

Le Président,  Georges Birault